Référencer son site par des annuaires sur Google, Bing…

Ça prend quelques minutes et ça peut toujours servir. Vous mettez en ligne un nouveau site Web ou votre blog sur les lapins nains de Tanzanie, et vous voulez le référencer sur Google, Bing et Yahoo ? Voilà un petit mémo avec les liens qu’il faut pour faire indexer votre site sur ces moteurs.

Avant de référencer votre site sur Google, Bing ou Yahoo, pensez à placer des liens sur d’autres sites (si vous le pouvez) et passez par les annuaires. Quelques liens en dur seront générés et apparaîtront pour les robots des moteurs, qui prendront mieux en compte vos pages Web. 2 annuaires pour commencer :
• IndeXweb.info
• Seogloo.com : Bon annuaire pour webmaster

D’ailleurs, Yahoo! Search ne permet pas, contrairement à Bing et Google, de soumettre son Url manuellement. Le moteur explique ceci : « Le robot d’indexation Yahoo! Slurp parcourt régulièrement le Web et repère automatiquement de nouveaux contenus à indexer. Si des pages qui figurent déjà dans notre index incluent un lien vers votre site, celui-ci sera un bon candidat pour figurer dans notre index. Faire référencer votre site par des annuaires Web constitue par exemple un excellent moyen d’attirer l’attention de notre robot. »

Enfin, proposez votre Url à Google et à Bing. C’est un bon début, mais le chemin sera encore long avant de vous faire une place de premier choix, et encore… il faudra batailler. Vous voulez quelques astuces référencement avant qu’on se quitte ? Rendez-vous juste après pour un petit point sur les raccourcisseurs d’URL.

Bonus : raccourcisseurs d’URL et référencement naturel

TinyURL, Bit.ly, Tweetburner, etc. Ce sont les noms des services qui “cartonnent” grâce à la popularité montante du microblogging, et je profite de ce post sur le référencement pour vous en parler. Ces raccourcisseurs d’URL, vous les connaissez certainement si vous twittez. Mais il y a une question qu’on a peu soulevée sur le Web : étant donné que les URLs publiées sont modifiées par ces services, y a-t-il un impact (négatif) sur le référencement naturel ?

Selon Web Consult et Search Engine Land : oui. Les raccourcisseurs ne font pas que rétrécir l’URL soumise. Ils font également une redirection. Et alors ? “Le type de redirection peut avoir un impact sur votre référencement. Généralement 3 types de redirections sont utilisées : la 301, la 302 et la 303.” (Web Consult)

Autrement dit, si vous travaillez votre linking via les médias sociaux, attention au raccourcisseur d’URL que vous utilisez. Idéalement, optez pour les services qui font des redirections 301, puisque que celles-ci sont définitives pour les moteurs. Le lien original (long) est donc crédité avec le lien raccourci, ce qui n’est pas le cas pour la 302.

Les mauvais services pour un référencement des liens : Tweetburner (argh, je l’utilise parfois) et Plurl. Par contre, Bit.ly est le meilleur élève : redirection 301, format très court et tracking. Si vous utilisez TinyURL idem, tout va bien.

On sait à quel point les médias sociaux sont importants pour le référencement (pages Facebook référencées, profils Viadeo / Linkedin également, tweets indexés, etc.). Alors autant faire attention à ce genre de détail…